Les aides financières pour la domotique

Que ce soit pour votre foyer ou bien pour votre entreprise, vous équiper en domotique a un coût non négligeable. Sachez qu’il existe différentes aides dont vous pourriez bénéficier afin de faciliter votre passage vers l’automatisation.

 

Bien que la domotique présente un intérêt dans de nombreux domaines tels que l’amélioration du confort et de la sécurité, c’est surtout pour sa qualité écologique que vous pourrez réaliser des économies. Les aides financières présentées sont donc majoritairement liées à la transition énergétique.

 

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

 

Toute dépense réalisée dans le but d’améliorer la qualité environnementale de son logement peut être éligible au CITE, que vous soyez locataire, propriétaire ou bien occupant à titre gratuit de votre habitation principale. Les travaux pouvant prétendre à cette aide financière sont nombreux et doivent permettre notamment de réaliser des économies d’énergie, d’améliorer l’isolation thermique du foyer ou encore de produire de l’énergie.

 

Pour les dépenses réalisées dans ce cadre au cours de l’année, vous pouvez bénéficier d’une déduction de 30% de ces dépenses sur vos impôts à la fin de l’année. Ce taux de 30% est valable pour des dépenses allant jusqu’à 8000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, et 16 000€ pour un couple (imposition commune). Cette somme est majorée de 400€ par personne à charge.

 

L’éco-prêt à taux zéro

 

Vous pouvez également bénéficier d’un prêt à taux 0% dans des conditions de travaux similaires à celles du CITE. De plus, ce prêt ne peut porter sur plus de 25% du coût total des travaux, dans la limite d’un plafond fixé selon le nombre de personnes occupant le logement et la zone où celui-ci est situé.

 

La TVA à taux réduit

 

Afin d’inciter à la transition à taux énergétique, le gouvernement a abaissé la TVA de 20% à 5,5% les travaux de rénovation permettant des économies d’énergie. Les travaux d’entretien de ces équipement sont également soumis à une TVA réduite, de 20% à 10%.

 

Il est à noter que les aides présentées ci-dessus ne sont applicable que pour des travaux réalisés par des entreprises dont la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est parfois indispensable.

 

Aides de l’ANAH

 

Vous pouvez aussi vous tourner vers les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) qui financent jusqu’à 50% des dépenses (plafond à 20 000€) pour des travaux de rénovation énergétique. Ces travaux doivent permettre au moins 25% d’économie d’énergie. Pour bénéficier de cette aide, vous ne devez cependant pas avoir profité d’un prêt à taux zéro lors des cinq dernières années.

 

Aides pour le handicap

 

On peut enfin mentionner que des aides existent pour aider les personnes handicapées à aménager leur domicile. Le statut d’handicapé donne effectivement droit à des aides au logement, à une allocation spécifique ainsi qu’à un crédit d’impôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *